INTERETS DE LA REEDUCATION PERINEALE

Qu’est-ce que la rééducation périnéale ?


La rééducation périnéale et pelvienne vise à renforcer les muscles du plancher Pelvien afin d’éviter des problèmes de fuites urinaires et autres dysfonctions.


Réalisée à titre préventif, elle diminue les risques d’être atteinte de l’incontinence urinaire d’effort, et, à titre curatif, elle pourra lui éviter les désagréments causés par celle-ci.


La rééducation vise à rétablir les points faibles de la patiente et doit être dirigée par un professionnel. Elle est systématiquement recommandée aux femmes à la suite d’un accouchement et dans ce cas, les séances sont d’ailleurs remboursées par la Sécurité Sociale.


Définition :

- Le périnée est l’ensemble de muscles qui se situe entre l'anus et les organes génitaux externes. Il est délimité par le pubis, le coccyx et les cuisses.

- Le périnée est la partie la plus basse du tronc et de la région pelvienne.

Quelle sonde choisir ?


Le choix de la sonde est primordial. Grâce à l’électrostimulation, le thérapeute saura vous conseiller afin de déterminer la sonde la plus performante selon votre morphologie et la pathologie à traiter.
Afin de garantir les meilleurs résultats, nos produits sont conformes aux normes européennes.



Qu’est-ce que l’électrostimulation ?

Par l’intermédiaire d’une sonde vaginale, un courant électrique de très faible intensité stimule le périnée afin qu’il se contracte. Cette méthode indolore produit des effets positifs au bout de quelques séances. 
Attention, un mauvais placement de la sonde peut créer de fortes sensations inconfortables et, de ce fait, une mauvaise stimulation.
Les références Perisize et Optima sont les plus performantes et les plus vendues pour la rééducation périnéale.


Quelques exercices efficaces

Nous faisons toutes, inconsciemment, des mouvements qui endommagent notre plancher pelvien. Autant supprimer ces mauvaises habitudes pour réduire les risques de fatigue périnéale et de fuites urinaires.
Pour travailler ses abdominaux intelligemment, mieux vaut miser sur le gainage.

Afin de réduire les risques de relâchement périnéal, il faut éviter certaines mauvaises habitudes pouvant fatiguer notre plancher pelvien.

Une fois que vous aurez bien isolé la région à travailler, voici ce que vous pouvez faire :
• Debout, assise ou allongée, serrez les muscles autour de l’anus et du vagin, sans retenir votre respiration. Gardez la contraction quelques secondes, puis relâchez en poussant vers l’extérieur.
• Allongée, genoux repliés et légèrement écartés, contractez vos muscles lentement et gardez la position le plus longtemps possible, puis relâchez doucement.
• Dans la même position que précédemment, contractez puis relâchez le plus rapidement possible.
• Faites des séries de 5 à 10 contractions, plusieurs fois par jour. Commencez par 50 contractions par jour pour augmenter progressivement à 120.

Les erreurs à éviter

• Les abdominaux, type « Crunch ». Privilégier le gainage !

• La course à pieds.

• Se retenir ou « stop pipi ».